Conseils
& écoute

Travail des étudiants


A partir du 1er janvier 2017, les 50 jours de travail soumis à des cotisations réduites pour les étudiants seront remplacés, par 475 heures de travail par an.


Pour rappel, les cotisations réduites sont de 5,42 % pour l’employeur et de 2,71 % pour l’étudiant.


Attention, dans le cas où l’étudiant presterait plus de 475 heures par an (nouveau contingent), les heures qui dépassent (uniquement ces heures) le contingent seront soumises à des cotisations ordinaires.


Désormais la déclaration Dimona devra contenir le nombre d’heures planifiées. L’employeur  devra donc mentionner dans sa déclaration :
• le type de travailleur "STU" ;
• les dates de début et de fin de l’occupation ;
• le nombre d’heures planifiées.


La déclaration Dimona d’un étudiant ne pourra pas dépasser un trimestre.  Dans le cas où un étudiant serait occupé pendant plus de 3 mois, une déclaration devra être introduite pour chaque trimestre concerné, avec le nombre d’heures planifiées pour ce trimestre-là.


Pour rappel, la déclaration Dimona devra être introduite au plus tard, le jour du commencement des prestations. Dans le cas où la déclaration Dimona serait introduite trop tard, toutes les heures planifiées seront considérées comme prestées en dehors du contingent, de sorte que des cotisations ordinaires seront dues.


L’Onss nous précise, qu’aucune rectification, aucune actualisation d’une déclaration Dimona tardive ne sera possible.


                                                                                         Page 1